Et si vous réussissiez à San Francisco ? (1/2)

Startup San FranciscoSan Francisco est un écosystème performant où gravitent simultanément universités de renoms, services aux entreprises, présence d’expatriés diplômés et créatifs et capitaux, se renouvelant quotidiennement.

C’est un perpétuel mouvement avec des flux continus de visions et produits, d’hommes connectés avec des talents et compétences pointus et variés, de capacités et retours financiers en compétition, qui se croisent et s’imbriquent.

C’est une concurrence quotidienne où des places sont disponibles car cette compétition exclue très rapidement ceux qui n’ont pas saisi les règles du jeu.

Dans cette course frénétique, il faut savoir où chercher l’information, où trouver les relais, comment participer à chaque minute, être présent et se faire connaître des hommes clef, de qui se faire reconnaître et recommander.

Si vous avez un produit et un marché à hauts potentiels, de la ténacité, des connexions et des ressources financières… c’est déjà un grand pas, mais d’autres éléments visibles et invisibles sont absolument à pratiquer sous peine d’échec latent et certain.

1/ Pour connaître les règles du jeu, soyez présent au maximum d’événements !

Le premier niveau est de toucher du doigt, de comprendre la culture locale si unique en étant présent à tous les événements: soyez acteur parmi les acteurs, plongez et participez à ce monde d’actions organiques.

Cette mentalité locale sera pour vous un nouveau langage mental à pratiquer pour s’y intégrer le plus rapidement possible, avant de manquer de ressources financières ou d’être évincé par ignorance, et revenir fauché, bredouille et avec de mauvais contacts/contrats.

Tous les jours la ville propose une foultitude d’événements divers (payants ou non).

2/ Les 3 grands types d’événements à fréquenter sans relache :
– présentations de produits / pitchs de sociétés, que ce soit en mode « portes ouvertes » simples pitchs ou en mode compétition/concours avec prix +/- conséquents,
[démo Adobe, Seedcamps, Bemyapp, MobileMonday…. ]
– évènements de travail collaboratif, organisés par des individus (ou des sociétés ou des associations), invitant tous les geecks locaux disponibles à offrir gratuitement leur temps pour participer à la création (ou itération) d’une solution remise à l’issue de ce temps défini,
[aussi nombreux que variés: hakathelon, ateliers de debuggage Wikipédia, week-end de Kindness random, Code for america, ….]
– évènements divers tel les grands messes techniques,
[CES Las Vegas #gratuit les 6 premiers mois, Qconsf, … ]
– autres événements connexes.
[présentations des laws firms, ½ journées gratuites dans des espaces de coworking, Tedx]

Les gains du simple spectateur
Ces expériences vous surprendront sur la notion d’engagements personnels, de non hiérarchie, de prise en charge individuelle des tâches, de gestion collective du temps, le mode de livraison d’une solution expérimentale simple et non achevée, la créativité-simplicité-sophistication-efficacité individuelle et collective des raisonnements sont pratiqués dans une fluidité naturelle et spontanée.

Doublez votre mise en étant acteur
Cela signifie concrètement : donnez votre précieux temps et précieuse expertise au service d’inconnus et de projets variés.
Cela vous permettra de pratiquer cette mentalité décloisonnée, libérée, créative, au service du Faire en collectivité et au service d’un produit à livrer avant la fin de l’événement.

En gains annexes, vous aurez un aperçu des innovations tech et sociales en cours (déclin ou adoption), des lieux participant à l’écosystème Start-up, vous vous ferez des connections locales de tous genres (plutôt tech), mettrez à jour votre anglais, goûterez toutes les pizzas, ferez des rencontres plaisantes et d’obtiendrez des tips tous domaines confondus.

4/ Faits culturels à vivre avec ce mode d’immersion/ formation accélérée:
– l’organisation et les codes sociaux locaux et internationaux autour de projets,
– le concept de temps lié à celui de l’efficacité,
– la créativité individuelle et collective, foisonnante, imaginative et liée au temps,
– les mécanismes locaux d’amitié et mise en relation,
– l’échelle des valeurs morales locales (altruisme, politesse, …),
– les idiomes linguistiques en cours.

5/ Quelques sites web et réunions incontournables :
Pour être acteur impliqué (et spectateur aussi) :
http://www.eventbright.com (tickets pour tous les events)
http://www.meetup.com (groupes de tout style)
http://events.bemyapp.com/ (app)
http://www.startupbootcamp.org/ (groupes de dev)
http://www.mobilemonday.net/ (app ,mobiles)
http://angelhack.com/ (groupes de dev)
http://barcamp.org/ (groupes de dev)
http://Codeforamerica.org/ (groupes de dev)
http://www.parisoma.com/ (espace de coworking et conf Faber Novel)
http://www.sba.gov/ (ateliers d info administratifs et legaux )
events des espaces de coworking (voir leurs sites web. Ex Parisoma / Sandbox / Rocketspace)

Pour être spectateur :
law firms
www.orrick.com (petites réunions sur thématiques précises)

Angel investors et VC Clubs
http://www.lifescienceangels.com
http://www.keiretsuforum.com (startups et investisseurs à forts ROI. Faites tout pour y être)

Networking diverses
http://www.fundersandfounders.com (ateliers payants mais très rentables pr info juridiques de 1er niveaux et networking local/international)
http://www.seedcamp.com (pitchs, mentoring et panels)
http://www.workinggirls.com (groupes de femmes)
http://www.womensinitiative.org/index.htm (groupes de femmes)
http://www.girlsintech.org/ (groupes de femmes)
www.tedx.com (conf innovatrices de Technology, Entertainment and Design)

Surplus:
– Regardez les publications (news + HS) du SF Business times
– Se promener dans les universités traitant de votre domaine car il y a toujours des flyers/info murales annonçant des dates de workshops/démo/events dont vous n’auriez pas pu prendre connaissance autrement. (sur leur site web, souvent autres events planifiés).
– Checker les tweets/facebook de votre domaine (events prévus ou spontanés)