Le business plan, un outil d’abord pour vous

Business PlanComme évoqué dans un précédent article, la création d’une entreprise pérenne participe d’un processus qui doit laisser le moins de place possible au hasard.

Dans ce processus, l’étape du business plan est fondamentale, surtout pour vous créateur.

En effet, un beau business plan de 60 ou 80 pages a peu de chance d’être lu intégralement. Généralement les financeurs ou investisseurs s’attachent surtout à un executive summary d’au maximum 25 pages.

Cependant, le BP est l’étape qui se nourrit de votre idée géniale, pour produire des objectifs, et une stratégie d’entreprise, pierres angulaires de votre projet. Une stratégie d’entreprise doit couvrir un 360° : stratégie commerciale, technique, financière, marketing, RH, etc.
Certain peuvent déjà objecter qu’il y aura tellement d’aléas dans la vraie vie de l’entreprise que de toutes façons le beau scénario monté dans le BP ne se réalisera pas.
C’est tout à fait vrai. En revanche, l’exercice permet de fixer un cap. Il est évident que face à des imprévus la stratégie devra être ajustée, les objectifs revus.

L’élaboration du BP permet surtout de se poser un maximum de questions, d’aller au fond des choses. Mais pas quoi commencer ?

L’une des meilleures approches du moment, est celle du business model canvas. Vous commencez simplement à modéliser votre idée, à structurer des concepts, des flux. Puis vous itérez : cette méthode est généralement « livrée » avec tout un tas de questions auxquelles vous devez savoir répondre clairement.

A ce stade, vous arrivez à une modélisation déjà plus détaillée de votre activité. Sur cette base, vous commencez à construire votre BP. Une rapide recherche sur le net et vous trouvez les grands thèmes. Vous vous posez alors de nouvelles questions, vous développez de nouvelles idées, vous étayez avec des rapports glanés sur le net.

A ce stade vous commencez à avoir un BP consistant, mais surtout vous êtes « dans la matrice », et les objectifs tout comme la stratégie découlent naturellement. Il n’y a plus qu’à la formaliser, la challenger autour de vous (toujours très important), et la finaliser.

Un dernier conseil : tout au long de l’exercice, ouvrez-vous un fichier bloc-notes, sous la forme qui vous convient le mieux (fichier excel avec un onglet par thème, mind mapper, etc), et inscrivez y toutes vos réflexions, actions à faire dans le futur, nouvelles questions induites, bref, tout ce qui vous passe par la tête. Une fois terminé votre BP, repassez ce fichier au crible pour l’enrichir encore, et pour tout ce qui n’est pas traité, faites-vous en un vade-mecum pour ne rien oublier dans les prochaines étapes.

A vous de jouer !

Crédit photo : John Morgan